Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Your Pet, Our Passion.
Deux chats allongés sur un canapé

L’acquisition d’un chat ou d’un chaton

Temps de lecture : 6 min

Décider d’accueillir un chat est un moment excitant, qui apporte aussi son lot de questions. Comme : quelle race souhaitez-vous prendre ? Êtes-vous prêt à affronter les défis liés à un chaton ou un chat senior, plus calme, est-il plus adapté à votre style de vie ?

Vous avez probablement imaginé tous les câlins et les moments de jeux que vous partagerez avec votre nouveau félin, mais n’oubliez pas que votre chat fera partie de votre vie pendant un long moment. Réfléchissez donc bien avant de succomber au charme du premier chat venu.

Vous allez devoir prendre plusieurs décisions : allez-vous choisir un chaton ou un chat, sera-t-il un chat d’intérieur ou d’extérieur, qui sera responsable du chat et quel type de chat convient à votre style de vie ?

Donc, par où commencer et à quoi vous attendre de l’arrivée d’un chat à la maison ?

Les avantages d’un chat

Il ne fait aucun doute que les chats sont de merveilleux animaux de compagnie. Après tout, qui n’apprécierait pas rentrer à la maison après une dure journée de travail et être accueilli par les ronronnements d’une adorable boule de poils ?

Des études ont démontré que les propriétaires d’un animal étaient généralement en meilleure santé et plus heureux que ceux qui n’en avaient pas, mais n’oubliez pas qu’un chat est une grande responsabilité et un engagement pour toute une vie.

Chat tenu par son propriétaire

Vous êtes prêt à consentir cet engagement ? Voici quelques avantages que vous apportera la présence de votre chat :

  • La présence d’un chat réduit le stress. 

  • Les propriétaires d’un chat ont généralement une tension artérielle plus basse que ceux qui n’en ont pas. 

  • Votre système immunitaire sera meilleur et vous récupèrerez plus rapidement après une maladie. 

  • Les enfants grandissant avec des chats sont généralement moins souvent malades que ceux qui n’ont pas d’animaux. 

  • Les chats sont très aimants et ont du caractère, mais aiment aussi leur indépendance. Ce qui veut dire qu'ils demandent moins d’attention que d’autres animaux. 

  • Les chats aident les personnes à récupérer plus rapidement de drames émotionnels, comme le deuil.

Si la présence d’un chat à la maison offre de nombreux avantages, il est important de choisir prudemment votre chat, pour vous assurer qu'il soit adapté à votre style de vie et à vos préférences personnelles. Vous pouvez opter pour un chat senior qui adorera se prélasser sur vos genoux, ou avoir envie d'une race spéciale que vous voudrez voir grandir. Optez dans ce cas pour un chaton

Nos experts lèvent le voile sur certains éléments à prendre en compte avant d’adopter un chat.

Adopter un chat dans un refuge

Les refuges pour animaux de tout le pays sont perpétuellement à la recherche de foyers pour chats de toutes les races et tous les âges, dont des chatons. Si vous envisagez d’adopter un chat dans un refuge, sachez qu’il y a plusieurs éléments à prendre en compte pour trouver le bon refuge.

Par exemple, un refuge est chaleureux et propre, et le personnel devrait manifester autant d’intérêt que vous dans les animaux - cela prouve qu’il veut sincèrement trouver le meilleur foyer pour les animaux recueillis. N’hésitez pas à décrire votre style de vie au refuge, comme le temps que vous passez à la maison, la présence ou non d’enfants, la taille de votre habitation, la présence d’un jardin et d’autres animaux, etc. Parlez au personnel de vos attentes à propos de la relation que vous envisagez avec votre chat. Il vous aidera à faire le bon choix.

Lors de l’adoption du chat, vous devrez vous acquitter d’un montant, qui sert à couvrir les frais de séjour et les soins apportés au chat, dont sa stérilisation, mais aussi à financer le fonctionnement du refuge.

Acheter un chaton chez un éleveur

Si vous préférez acheter un chaton chez un éleveur, réfléchissez bien à la race la plus adaptée à votre famille. Et n’oubliez pas que les chats pure race ont un prix ! Il y a plusieurs éléments à prendre en compte lors du choix de l’éleveur.

Vous trouverez de plus amples informations ici : Feline Fanciers of Benelux et ici : Felinus International. N’hésitez pas à consulter le site de l’asbl Belgian Cat Fanciers, une association pour les amateurs et éleveurs de chats de race (Belgian Cat Fanciers VZW). Vous pourrez y trouver une liste des chatons disponibles ou vous mettre en contact avec des éleveurs de votre région. Les chats de race sont généralement disponibles tout au long de l’année.

Ces associations ou clubs sont également l’endroit idéal où rencontrer éleveurs et propriétaires.

Vérifiez si votre éleveur est agréé et si votre futur chat est enregistré (CatID), étant donné que ces éléments vous indiqueront que l’éleveur respecte le code d’éthique d’un élevage responsable. Si vous envisagez d’acquérir un chaton chez un éleveur ou avez besoin de conseils sur les soins à apporter à un chaton, lisez notre article.

Questions à poser à un éleveur lors de l’adoption d’un chat

Après avoir effectué vos recherches et trouvé un éleveur qui vous convient, fixez un rendez-vous avec lui pour lui poser des questions si vous le souhaitez. Vous pouvez vous baser sur les suivantes, elles vous aideront à déterminer si un éleveur ou vendeur particulier vous convient :

  • Les chatons sont-ils enregistrés (CatID) ? 

  • Participent-ils à des expositions, se reproduisent-ils régulièrement ou s’agit-il uniquement d’animaux de compagnie ? Ces réponses vous donneront une idée de l’attention qu'ils accordent à leurs chatons pour les préparer à leur vie en tant qu’animal de compagnie. 

  • Depuis combien de temps l’éleveur est-il actif ? Les éleveurs expérimentés auront de meilleures connaissances de la race choisie. 

  • Combien de portées ont-ils chaque année ? Les éleveurs responsables ne proposeront qu'une portée par chatte par an. 

  • Combien de portées cette chat a-t-elle eues ? 

  • Dans quel environnement les chatons seront-ils élevés avant de se rendre dans leur nouveau foyer ? Idéalement, ils devraient être élevés dans un foyer plein de vie, en compagnie d’autres chats, chiens, enfants et avec des nombreux visiteurs. Ce cadre permettra de mieux les sociabiliser que des chats qui évoluent dans un foyer plus calme ou dans une chatterie. 

  • L'éleveur propose-t-il de rependre le chat en cas de problèmes, tout au long de sa vie (par ex. problèmes de santé, problèmes de comportement ou changement dans votre situation) ? 

  • Les chats sont-ils soumis à des tests pour dépister les problèmes génétiques auxquels la race est sujette ? Vous devriez faire des recherches à ce sujet avant de contacter l’éleveur afin de connaître les tests disponibles. 

  • Quels contacts l’éleveur est-il prêt à continuer d’entretenir avec vous une fois le chat parti ? Les éleveurs responsables vous proposeront de vous donner des conseils et un encadrement pendant toute la vie du chat. 

  • Les chats sont-ils stérilisés ? Selon la loi, les chatons doivent être stérilisés avant d’être placés.  

  • Les chatons sont-ils vaccinés et ont-ils été traités contre les vers et les puces ? Les éleveurs responsables traiteront les chatons à un jeune âge. 

Ne soyez pas surpris, ni vexé, si l’éleveur vous pose à son tour énormément de questions. C’est un excellent signe, et il prouve qu’il souhaite sincèrement trouver le meilleur des foyers pour ses chatons. Il veut s’assurer que vous êtes prêt et que votre situation convient à l’animal.

Si vous êtes satisfait des réponses données par l'éleveur, et que ce dernier estime que vous êtes en mesure d’offrir un foyer idéal pour l’un de ses chatons, viendra l’heure de la rencontre.

Rencontrer le vendeur avant d’aller chercher votre chat

Que vous achetiez votre chaton auprès d'un éleveur agréé ou d'une source fiable, comme un ami, il est important de voir les conditions dans lesquelles les chatons sont élevés. L’endroit devrait être propre, sec et chaud et ne pas dégager de mauvaises odeurs. La maman et ses bébés devraient avoir leur propre espace, de préférence à l'écart d’autres chats adultes, et il ne devrait pas être question de surpopulation.

Lorsque vous optez pour un chaton, demandez de voir la mère (il est peu probable que le père soit encore dans les environs) et les autres chatons, afin de vous assurer qu'ils sont heureux et gentils, mais aussi à l’aise en présence de l’éleveur. Il est normal que la mère n’apprécie pas vraiment les visiteurs, mais elle devrait être attentive et pas nerveuse ni agressive. Si les chatons sont suffisamment âgés, demandez à l’éleveur si vous pouvez les manipuler.

Observez la taille de la maman, posez des questions sur la santé et le tempérament des deux parents. Les réponses pourraient vous donner une indication sur ceux de votre chaton.

Choisir votre chat

Dès que vous avez rencontré l’éleveur et que vous êtes satisfait, vous pourrez choisir votre nouveau félin ! Vous rencontrerez généralement votre nouveau chaton pour la première fois à l’âge de 6 semaines, mais, si possible, demandez de le voir vers 3 à 4 semaines, afin qu’il fasse votre connaissance. Rendez-lui visite plusieurs fois et emmenez votre famille avec vous afin que le chaton fasse votre connaissance. L’arrivée de nombreuses nouvelles personnes peut submerger un petit chaton, essayez dès lors de venir en petits groupes.

Vers six semaines, votre petit chaton devrait s’intéresser à vous et à son environnement. Il voudra vous étudier et explorer le monde qui l’entoure. Attendez-vous à ce qu'il soit joueur, plein d’énergie et espiègle.

En passant du temps avec la portée, vous devriez également commencer à remarquer les personnalités de chacun. Les chatons nerveux ou introvertis auront probablement besoin de plus de sociabilisation, ou pourraient être malades. Ils auront donc besoin de plus de patience et d’investissement de votre part.

Quelle race choisir ?

Il existe de nombreuses races de chat, il ne vous reste qu’à faire votre choix ! Voici quelques exemples de races populaires :

Le principal avantage d’un chat de race est que vous savez à quoi vous attendre de votre animal. Par exemple, un Siamois pur race se fera entendre, sera espiègle et demandera votre attention. Lorsque vous faites l’acquisition d’un chaton de race, vous saurez également à quoi vous attendre une fois qu'il sera adulte, en termes de pelage et de problèmes de santé qu'il pourrait connaître.

Il est important de rappeler que malheureusement, il est parfois question de croisement consanguin, ce qui rend les chats de race plus vulnérables à une maladie génétique ou à des problèmes de comportement. Vous devriez prendre en considération ces informations, ainsi que d’autres relatives à la race, lorsque vous faites l’acquisition d'un chat.

Pour en apprendre davantage sur les races pures et la manière dont choisir un chat, consultez notre Sélecteur de races.

Cat's playing on sofa

Un chat croisé est un chat qui a des parents pure race de races différentes. En fait, de nombreuses races pures ont été créées par des croisements prudents entre races (le Tonkinois par exemple est un chat issu initialement du mariage d'un siamois et d'un burmese).

Alors que certains croisements sont effectués pour créer une nouvelle race, la plupart des croisements sont aujourd’hui le fruit d’un accouplement accidentel entre une femelle de race et un mâle d’une autre race à la place du mâle qui lui était destiné. Dans les races croisées, il est possible de retrouver certains traits de comportement et physiques des deux parents chez le chaton. Le chat domestique n’est pas un chat de race. On en retrouve deux catégories : les chats domestiques à poils longs et les chats domestiques à poils courts. Si vous envisagez d’acquérir un chat de race mixte, n’oubliez pas que vous n’aurez aucune certitude à propos de son évolution, étant donné que vous ne connaîtrez pas les races qui définissent son ADN. Vous pourriez par exemple vous retrouver avec un chat ayant une personnalité plus espiègle, ou dont les marquages sur le pelage vont changer. Heureusement, contrairement aux chiens, les chats ne présentent pas autant de variation en termes de taille ou de forme. Vous ne devriez donc pas trop avoir de surprise en regardant votre chat grandir.

Les chats domestiques sont généralement en meilleure santé que les chats pure race, vu qu'ils sont dotés d'un patrimoine génétique plus large, ce qui les prémunit dans une certaine mesure contre les problèmes héréditaires. Ils peuvent avoir une personnalité féline plus équilibrée. Sans oublier qu’ils sont généralement moins chers et plus faciles à trouver.

Chat ou chaton ?

Qui peut résister à un chaton ? Il est câlin, joueur et vous offre la possibilité de le façonner à votre image dès le départ. Mais un chaton demande aussi énormément d’attention et nécessite votre vigilance, surtout s'il est coquin ! Êtes-vous prêt à consacrer le temps et l’énergie nécessaires à un chaton ? Si vous envisagez d’acquérir un chaton, prenez ces éléments en compte.

Lorsque vous faites votre choix, recherchez dans la portée le chaton qui réagit de manière positive, et non agressive, à votre toucher, à votre voix mais aussi à ses frères et sœurs. Un chaton qui reste à l’écart du groupe et ne veut jamais vous approcher deviendra probablement un chat timide qui n’aime pas être manipulé. Un chaton qui vous mord et tape continuellement sur vos mains pourrait impliquer un chat qui aime jouer de manière brutale une fois adulte.

Chaton endormi

Lorsque vous choisissez votre chaton, vérifiez s’il est en bonne santé. Ses yeux doivent être vifs, ses oreilles propres, ses griffes lisses et son pelage brillant et épais (selon la race), sans aucune trace de puce. Si vous achetez votre chaton chez un éleveur, il se pourrait qu’il ait déjà été examiné par un vétérinaire pour s’assurer de sa bonne santé. Si ce n’est pas le cas, demandez de l’emmener à un examen avant de prendre une décision définitive.

 

Si vous avez déjà un chat à la maison, un chaton pourrait provoquer moins de conflits sociaux qu'un autre chat adulte. Si vous n’avez pas de chat mais espérez en avoir plusieurs à l’avenir, prendre un ou deux chatons signifie qu'ils grandiront ensemble et dès lors devraient s’entendre ! Découvrez notre guide sur la présentation de votre chat à d’autres animaux pour obtenir de plus amples informations.

Les chats adultes peuvent eux aussi être joueurs et très aimants, mais n’oubliez pas qu’il se peut qu'ils aient un bagage émotionnel, surtout s’ils ont connu des débuts difficiles dans la vie. Quelles que soient les influences dont il a fait l’objet, sa personnalité sera déjà établie avant qu'il arrive chez vous. Demandez de plus amples informations auprès du propriétaire précédent du chat ou du refuge afin de mieux comprendre à quoi vous attendre et déterminer comment vous pourrez aider votre chat dans la transition (ses habitudes avec la litière, ses préférences alimentaires et sa personnalité).

Cat staring out of window

Des problèmes comme uriner à des endroits inappropriés ou l’agressivité, surtout envers d’autres chats, sont moins fréquents chez les chats adultes. Les chats seniors sont des compagnons câlins, étant donné qu’ils ont moins d’énergie à dépenser qu’un chaton. Ils adoreront se prélasser sur vos genoux.

En Belgique, de nombreux chats sont en attente d’un nouveau foyer dans un refuge. Vous trouverez des informations sur notamment www.jadopte.be. Si vous envisagez d’adopter un chat d'un refuge, consultez notre guide sur l’adoption d'un chat pour obtenir de plus amples informations.

Chat mâle ou femelle ?

Il y a peu de différences en termes de comportement une fois le chat stérilisé. Certains disent que les chattes sont plus aimantes et les mâles plus indépendants, mais vous pourriez vous retrouver avec un chat câlin et une chatte indépendante.

Retenez ceci lors du choix d’un chat :

  • Les mâles ont besoin de plus d’espace extérieur que les femelles ; leur territoire est souvent trois fois plus grand.

  • Les mâles sont généralement plus grands que les femelles.

Votre choix du genre peut être déterminé par les chats que vous avez déjà à la maison. Si vous avez déjà un chat mâle (et stérilisé) sociable, une jeune femelle (stérilisée) sera le choix idéal pour vous comme pour lui.

Quel sera l’impact d’un chat sur ma famille ?

Avant d’introduire un chat dans votre foyer, déterminez comment les autres membres de la famille réagiront à son arrivée, surtout s’il s’agit d’autres chats. Si vous avez déjà un chat, il préfèrera un chaton à un autre chat adulte. Si vous n’avez pas de chat mais envisagez d’en avoir plusieurs, songez à adopter en même temps deux chatons de portées différentes. Ils pourront ainsi grandir ensemble et devenir amis sans trop dépendre l’un de l’autre, ce qui pourrait diminuer leur attachement envers vous.

Quand introduire votre nouveau chat à la maison ?

L’attente de votre chat peut vous sembler longue, surtout lorsque vous trépignez d'impatience de l’accueillir ! Il est toutefois important de lui permettre de passer du temps avec sa mère et ses frères et sœurs. Dans les premières semaines de leur vie, cruciales, les chatons apprennent comment communiquer avec d’autres chats par le jeu, à utiliser la litière et à chasser. Retiré trop tôt à sa mère, un chaton peut devenir nerveux et timide.

Il est interdit que des chats de moins de 12 semaines soient vendus ou cédés, afin qu'ils aient le temps de se sociabiliser et de comprendre ce qu’est un foyer animé. Si votre chaton est beaucoup plus âgé, faites attention. Il se peut qu’il y ait une raison. Posez la question à l’éleveur. Un chaton adopté plus tard peut éprouver des difficultés à s’attacher à vous et à s’intégrer à votre foyer.

N’oubliez pas que la vaccination du chaton dépend de son âge. Vérifiez avec l’éleveur quels vaccins ont déjà été administrés et quels traitements contre les vers et les puces ont déjà été donnés.

Enfin, avant de ramener votre chaton à la maison, n’oubliez pas de discuter avec l’éleveur de son régime alimentaire afin de pouvoir le poursuivre à la maison, ou à tout le moins jusqu’à ce qu’il soit parfaitement à l’aise. Si vous voulez en apprendre davantage sur l’alimentation du chaton, parcourez notre guide utile.

Puis-je adopter un chat errant ?

Puis-je adopter un chat errant ? En Belgique, il est interdit de garder des animaux errants pendant plus de quatre jours, tenez-en compte lorsque vous trouverez un chat errant. Il est fort probable que le propriétaire de l’animal soit à sa recherche. Vous pouvez vous rendre chez un vétérinaire pour vérifier si le chat possède une puce et éventuellement le faire examiner. Une autre possibilité consiste à contacter le refuge le plus proche qui s’occupera de l’animal. Il lui administrera les premiers soins et le ramènera à ses propriétaires si nécessaire. Si vous voulez aider davantage, laissez les coordonnées du refuge à l’endroit où vous avez initialement trouvé le chat. Même si le chat n’a pas de propriétaire, il est recommandé de vous rendre dans un refuge ou chez un vétérinaire pour obtenir de plus amples conseils.  Voici quelques partenaires locaux avec lesquels nous travaillons : UWPA (Wallonie) Veeweyde (Bruxelles) Adopteereendier.

L’acquisition d’un chat n’est pas une décision à prendre à la légère, et l’adoption d'un chat est une responsabilité importante. Dès que vous serez sûr de vous, vous pourrez vous mettre en quête de votre nouveau compagnon et vous préparer à un avenir radieux ensemble.

Vous êtes prêt à adopter un chat mais n’êtes pas certain de la race à choisir ? Bonne nouvelle ! Notre bibliothèque sur les races de chat peut vous aider à comprendre les différentes races et à déterminer le type de chat qui vous conviendra le mieux.