Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Your Pet, Our Passion.
Propriétaire de salutation de chien

Dressage de votre chien : les commandements de base

Temps de lecture : 3 min

Apprendre des commandements et des signaux de base à son chien est une expérience ludique et valorisante, pour vous tout comme pour le chien. Il est important de commencer le plus tôt possible le dressage de votre chien, afin qu’il fasse l’acquisition des bases avant de devenir adulte. Dresser votre chiot et éduquer votre chien sont des moments privilégiés que vous passerez à deux et peuvent également être amusants !

Les chiens apprennent vite, et sous votre conduite affectueuse, l’apprentissage de commandements comme « viens », « assis », « reste » mais aussi de la propreté nourrira votre relation et encouragera un bon comportement de la part du chien. Les chiens bien dressés ont moins tendance à s’enfuir, et ont généralement des vies plus confortables et plus épanouissantes en comparaison à leurs congénères qui ne sont pas dressés.

Les jeunes chiots sont avides d’apprentissage, vous pouvez dès lors commencer leur dressage dès leur arrivée chez vous à la maison. Il est erroné de croire que les chiots doivent être âgés de six mois au moins avant de pouvoir être dressés correctement - plus ils sont jeunes, plus leur dressage sera facilité. Imaginez-les comme des petites éponges qui absorberont vos enseignements !

Nous allons vous donner de nombreux conseils sur les bases du dressage. Pour des conseils plus poussés et plus avancés sur le dressage de chiens, contactez plutôt un éducateur canin ou une école de dressage.

Règles de dressage d’un chien
Formation chiot avec le propriétaire
  • Les séances de dressage de votre chiot doivent rester courtes et agréables. Les jeunes chiots perdent rapidement leur concentration, il est dès lors préférable d’organiser six sessions de cinq minutes plutôt qu’une seule de trente minutes sur une journée.
  • N’organisez des séances de dressage que quand vous êtes de bonne humeur. Les chiens sont en effet très réceptifs aux émotions humaines, ils percevront votre état de stress ou votre mauvaise humeur.
  • Terminez toujours les séances de dressage sur une bonne note, avec un exercice que votre chien maîtrise.
  • Au début, organisez les séances de dressage sans distraction aucune. Apprenez-lui les bases dans un cadre calme, et ajoutez des distractions plus tard, afin que votre chien s’habitue à divers environnements.
  • Le dressage doit toujours fonctionner sur la base de récompenses. Ne lésinez donc pas sur les jouets, friandises et câlins ! Les techniques négatives ou punitives sont cruelles et n’ont aucun impact, et n’utilisez jamais un collier étrangleur, étant donné que vous pourriez facilement endommager le cou de votre chien.
  • Dès que votre chien est rodé pour un exercice, remplacez les récompenses alimentaires par des jouets, ou déduisez les friandises de sa ration quotidienne pour éviter toute prise de poids.
Le dressage au clicker
Chien regardant le propriétaire

Le dressage au clicker repose sur l’utilisation d’un petit boîtier en plastique (en vente dans les animaleries) qui tient dans la paume de votre main. Le clicker est une petite boîte qui fait un bruit métallique lorsque l'on appuie dessus. Il s'agit en fait d'un moyen de communication entre vous et votre chien et une excellente méthode d'apprentissage.

Vous pouvez apprendre à votre chien à l’associer à une récompense. Voici comment faire :

  • Tout d’abord, préparez une grande quantité de friandises.
  • Donnez-les une à une à votre chien, en insérant une courte pause à chaque fois.
  • Au moment précis où vous lui donnez la friandise, faites un clic.
  • Votre chien apprendra rapidement qu’un clic est synonyme de friandise. Il sera donc prêt à travailler dur pour gagner un clic. Il devient un marqueur positif, une façon de dire à votre chien qu’il s’est bien comporté.
  • De nombreux cours de dressage utilisent la technique du clicker, mais les exercices suivants peuvent se faire avec ou sans.

Maintenant que vous avez tous les outils et règles pour dresser votre chien, à vous de jouer !

Apprendre à votre chien à s’asseoir
Labrador à côté du bol d'eau

Nous voulons tous apprendre à notre chien à s’asseoir sur commande. Mais combien d’entre nous ont passé du temps à s’entraîner afin que ce commandement soit fiable ?

Il n’est jamais trop tard pour apprendre à votre chien à s’asseoir. Au boulot !

  • Lorsque votre chien est calme, tenez une friandise près de son nez.  
  • Ne lui laissez pas trop de temps pour explorer la friandise, étant donné que vous ne voulez pas qu'il commence à sauter partout. Tenez la friandise près du nez de votre chien et bougez lentement votre main en suivant les contours de sa tête.  
  • À mesure que votre chien suit votre main et lève sa tête, son arrière-train se rapprochera du sol. Dès que son arrière-train touche le sol, félicitez votre chien et donnez-lui une récompense.  
  • Entraînez-vous sur de très courtes périodes.  
  • Maintenant que votre chien a l’habitude de s’asseoir, vous pouvez ajouter le mot « assis » lorsque le chien fait le mouvement pour s'asseoir.  
  • Continuez de vous entraîner sur de très courtes périodes. N’oubliez pas de dire le mot « assis » lorsque le chien se met en position, ni avant, ni après.  
  • Lorsque vous pensez que le chien a associé le mot au mouvement, vous pouvez demander à votre chien de s’asseoir sans la tentation d’une friandise.  
  • Lorsque son arrière-train touche le sol, félicitez le chien et récompensez-le. S’il ne le fait pas, ne vous inquiétez pas, il a juste besoin d’un peu plus d’entraînement. Revenez donc un peu en arrière et laissez-lui un peu plus de temps.  
  • À mesure que la réaction de votre chien devient plus rapide et plus fiable, commencez à lui demander de s’asseoir dans différents environnements, avec quelques distractions ou une petite distance entre vous.
Apprendre à votre chien à se coucher
Chien jouant dans le jardin

Il s’agit d’un autre commandement de base. Tenez une friandise dans votre main, en laissant un petit bout visible, afin que votre chien la reconnaisse.

  • Montrez-la à votre chien, et placez ensuite votre main à plat sur le sol, avec la friandise en-dessous. Votre chien va tout tenter pour l’obtenir.
  • Il finira par se coucher. Dès qu'il se couche, faites un clic et donnez-lui la friandise - et félicitez-le abondamment !
  • Continuez de vous entraîner, et dès que le chien aura appris que votre main sur le sol veut dire « couché », ajoutez le commandement « couché » lorsqu'il réalise l’action.
  • Avec de la pratique, le chien se couchera sur demande, sans friandise.
Apprendre le rappel
Chien assis aux pieds du propriétaire

Apprendre à son chien à revenir (ce qu’on appelle le rappel) est l’une des choses les plus importantes que votre chien apprendra. Pour réussir, il est conseillé de commencer tôt (vers six à huit semaines), vu que les jeunes chiots aiment suivre leurs maîtres partout.

Vers six mois, votre chien sera plus indépendant et le rappel sera plus difficile à apprendre.

  • Demandez à un ami de vous aider.
  • Demandez-lui de s’agenouiller et de garder le chiot près de lui.
  • Asseyez-vous devant votre animal et appelez-le de manière enthousiaste en utilisant le mot de votre choix pour le rappel du chien (« viens », « ici ») suivi par le nom du chien. Utilisez toujours le même mot. Il ne devrait pas avoir à parcourir une trop longue distance.
  • Accueillez-le à bras ouverts avec enthousiasme. Parfois, il est utile d’avoir une friandise ou son jouet préféré en main s’il se montre réticent.
  • Réessayez, mais cette fois, en étant un peu plus éloigné. Appelez votre chien avec enthousiasme et il se mettra à courir vers vous. Dès qu'il le fait, faites un clic, donnez une friandise et félicitez-le abondamment.
  • Entraînez-vous lors de moments rapides, mais fréquents, en augmentant progressivement la distance entre vous et le chiot. N’oubliez pas de le féliciter abondamment lorsqu’il arrive vers vous.
  • Dès qu'il sera capable de le faire sur commande, commencez à l’appeler lorsqu'il n’est pas en mesure de vous voir. Jouez à cache-cache dans la maison, pour que votre chien apprenne à vous retrouver.
  • Ensuite, rendez-vous dans le jardin, et introduisez des distractions contrôlées, comme un ami qui se promène. Si vous n’avez pas de jardin, empruntez celui d’un ami. N’essayez pas cette phase dans un lieu public.
  • Dès que votre chiot sera fiable dans un jardin clôturé avec distractions, l’heure sera alors venue de vous rendre au parc ! Utilisez une laisse extensible ou une longue laisse de dressage pour lui donner un sentiment de liberté tandis que vous gardez le contrôle.
  • Exercez-vous à faire quelques rappels. Vous devrez travailler davantage pour être attirant aux yeux de votre chien, étant donné qu’il y aura de nombreuses distractions autour de lui.
  • S’il part dans l’autre sens et ignore vos appels, ne le suivez pas, il pensera que c’est un jeu ! Au lieu de cela, courez dans le sens opposé. Votre chiot sera perturbé et finira par vous poursuivre. Cela lui apprendra à garder un œil sur vous lorsque vous sortez, au cas où il vous perdrait par accident.
  • Félicitations, friandises et récompenses sont cruciales lors du dressage d’un chien et d'un chiot, ne criez donc pas et ne le réprimandez pas non plus s'il ne vient pas ou lorsqu'il finit par arriver, car il s’en trouvera confus. Vous voulez que votre chiot associe le fait de venir vers vous à de l’amour et des félicitations. Soyez donc patient et entraînez-vous fréquemment.
Apprendre à votre chien à rester
Chien qui apprend à rester

Apprendre à son chien à « rester » est probablement l’un des ordres les plus difficiles à apprendre - car les chiots détestent rester en place ! Mais grâce à des sessions pratiques courtes et fréquentes, vous arriverez à maîtriser cet exercice utile.

  • Commencez par « couché - reste ». Demandez à votre chien de se coucher.
  • Dites « reste » d’un ton régulier et placez votre main devant vous, la paume faisant face à votre chien.
  • Attendez quelques secondes, faites un clic et récompensez votre chien qui a obéi. Répétez plusieurs fois.
  • Ensuite, demandez à votre chien de se coucher, reculez, et dites-lui « reste ».
  • Après trois secondes environ, faites un clic, avancez et récompensez-le. Félicitez-le abondamment.
  • Augmentez progressivement la longueur et la distance du « reste ». Mais n’allez pas trop vite trop rapidement.
  • Si votre chien ne respecte pas l’ordre « reste », ne criez pas. Il apprendra très vite quand il verra que le clic, la friandise et les félicitations ne lui sont pas donnés.
  • Une fois que votre chien maîtrise le « couché - reste », apprenez-lui ensuite à rester en position assise puis debout à l’aide de la même technique.
Apprendre le « non » à votre chien
Chien donnant sa patte au propriétaire

Le dressage du chien fonctionne par la récompense du bon comportement et l’ignorance des réactions indésirables - car après tout, ce que votre chien veut, c’est votre approbation. Mais parfois, vous devrez montrer à votre chien que son comportement n’est pas le bon.

Plutôt que de crier ou de constamment dire « non » à votre chien, apprenez à votre chien un signal « non » qui lui indique quand s’arrêter dès qu'il l’entend.

Pour apprendre à votre chien ce signal « non », vous pouvez faire appel à des disques de dressage pour chien (sauf si votre chien est très nerveux ou est facilement effrayé par des bruits soudains). Il s’agit de cinq disques en métal, qui ressemblent à des petites cymbales, qui sont assemblés grâce à un petit porte-clés. Vous pouvez les tenir sans faire de bruit, mais dès que vous avez besoin de dire « non », lâchez-les pour faire un bruit unique que votre chien n’entendra nulle part ailleurs.

  • Pour lui apprendre le « non », commencez par prévoir quelques friandises. De la même manière que vous apprenez au chien à associer le clic à une friandise, vous devez maintenant lui apprendre que le son des disques signifie qu’il n’aura droit à aucune friandise.
  • Déposez une friandise sur le sol. Lorsque votre chien avance pour la manger, faites du bruit avec les disques dans votre main. Retirez la friandise tout en faisant du bruit avec les disques mais ne dites rien - laissez le son faire son effet.
  • Après quelques répétitions, votre chien devrait arrêter d’être surpris par le bruit et commencera à associer le bruit à l’absence de friandise. Au final, il n’essaiera même plus de prendre la friandise, anticipant le bruit et abandonnera, l’air déçu.
  • Essayez maintenant de lui donner un autre ordre, comme « assis », et donnez-lui une friandise. Cela compensera ses déception et frustration précédentes.
  • Bientôt, votre chien associera ses actions lors desquelles les disques sont utilisés à un échec et arrêta sans même que vous ne deviez utiliser les disques. Le mot « non » suffira.
Apprendre à votre chien à laisser

Les disques peuvent également être utilisés pour apprendre à votre chien à « laisser » ou « ne pas toucher ».

  • Déposez quelque chose de savoureux sur la table, à la portée de votre chien. Dites-lui de le « laisser », comptez jusque trois et donnez-lui ensuite la friandise (mais pas celle qui était sur la table).
  • S’il tente de prendre la friandise, faites du bruit avec les disques.
  • Organisez plusieurs séances pratiques et augmentez le temps d’attente avant de donner une friandise.
Apprendre à votre chien à descendre
  • Si vous surprenez votre chien sur le canapé ou le lit, dites-lui « descends » et encouragez-le à venir vers vous.
  • Lorsqu’il descend, récompensez-le calmement en le félicitant et utilisant un clic et faites appel à son entraînement de base pour lui demander de s’asseoir ou de se coucher. S’il le fait, récompensez-le également.
  • Il est important de rester cohérent et que tous les membres de votre famille respectent ces règles.
  • Si le chien grogne lorsque vous tentez de le faire descendre, reculez et demandez sans tarder l’aide d’un comportementaliste pour chien. N’essayez pas de remédier vous-même à un problème d’agressivité, étant donné que les choses pourraient s’aggraver.

Consultez toujours votre vétérinaire si vous vous inquiétez à propos de la santé de votre chien. Il pourra vous donner des conseils personnalisés ou des options de traitement. Pour des conseils en comportement adaptés à votre animal, contactez un comportementaliste pour animaux. Consultez votre vétérinaire ou école de dressage pour obtenir des adresses.