Les signes précurseurs

 

Lorsque votre chatte est en gestation ou sur le point de mettre bas, il est important d'être vigilant. De nombreux signes précurseurs peuvent indiquer des complications potentielles ; aussi, savoir ce qu'il faut surveiller peut se révéler d'une précieuse utilité.

 

Les saignements

 

Les saignements vaginaux durant la gestation ne sont pas normaux. Soit votre chatte est en train de perdre ses petits, soit si c'est à 8 semaines environ, elle pourrait mettre bas sa portée prématurément : une césarienne pourrait alors être nécessaire. Dans tous les cas, faites examiner votre chatte par le vétérinaire au plus tôt, pour évaluer ce qu'il faut faire.

 

Des contractions, mais pas de chatons

 

Si votre chatte a de fortes contractions depuis plus d'une heure sans expulser de chaton, elle a besoin d'aide : une consultation vétérinaire s'impose d'urgence. Emportez avec elle les éventuels chatons déjà nés.

 

La rétention de placenta

 

Un placenta doit être expulsé pour chaque chaton, il est donc important de les compter. Si la mère fait une rétention de placenta, elle peut développer une infection, de la fièvre, ou perdre l'appétit. Si vous pensez que c'est le cas, vous devez consulter d'urgence votre vétérinaire.

 

Les écoulements

 

Les écoulements sont normaux jusqu'à trois semaines après la mise-bas. Habituellement noirs ou rougeâtres, ils sont essentiellement composés de sang.

Si l'écoulement paraît très fort ou l'écoulement semble purulent, faites-la examiner d'urgences par votre vétérinaire. Dans le 2ème cas, elle a peut être une infection utérine.

 

Vous avez des doutes ?

 

Pour tout ce qui concerne votre animal de compagnie, la règle d'or est toujours : « en cas de doute, contactez votre vétérinaire ». En conséquence, pendant la mise bas si vous sentez que quelque chose ne va pas – comme des efforts prolongés sans expulsion de chatons, des saignements, ou des écoulements malodorants ou incolores – n'hésitez pas à appeler votre clinique vétérinaire.