Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Your Pet, Our Passion.
Chat des forêts norvégiennes

Chat des forêts norvégiennes

Le Chat des forêts norvégiennes est plus gros que la plupart des chats. Il s'agit d'une race élégante avec un poil mi-long (un peu plus court en été). Le corps est long, musclé et charpenté avec une structure osseuse solide. Il a des pattes longues et touffues. Sa tête longue est triangulaire avec un profil droit. Ses oreilles sont implantées haut avec des extrémités touffues. Un poil lisse et lustré recouvre le sous-poil laineux, qui est imperméable. La fourrure est complète lorsque le chat présente une collerette, un jabot et des culottes (appelée knickers), et des touffes de poils entre les doigts. Toutes les couleurs sont acceptées chez le Chat des forêts norvégiennes, sauf le chocolat, le lilas ou des patrons siamois. Des marques blanches sur les pattes, la poitrine, le ventre ou le museau, en toute quantité, sont tolérées. Toutes les couleurs d'yeux sont autorisées.

  • Chat très actif et attentif à tout
  • Chat sociable et proche des humains
  • Chat discret
  • Chat massif et imposant
  • Toilettage quotidien nécessaire
  • Race non hypoallergénique
  • Chat d'extérieur
  • Peut nécessiter un temps d'adaptation avant de vivre avec des enfants
Le chat des forêts norvégiennes est debout dans la cour

Personnalité

Le Chat des forêts norvégiennes adore les gens et recherche leur compagnie. Il est parfois très demandeur d'affection, même s’il paraît aussi indépendant. Habitué à vivre à l'extérieur, ce chat aime vagabonder et chasser. C’est aussi un excellent grimpeur. Extrêmement affectueux et joueur, il peut faire un compagnon très gratifiant. La race se développe lentement et la maturité n'est généralement pas acquise avant quatre ans.

Origine

Pays d'origine: Scandinavie

Le Chat des forêts norvégiennes est une race ancienne mentionnée dans une légende nordique comme le "chat fée" et dans des contes de fée scandinaves comme le "chat troll". Le Chat des forêts norvégiennes est probablement issu de croisements entre des chats à poil court ramenés de Grande-Bretagne par les Vikings et des chats à poil long importés en Scandinavie par les croisés. Des chats de ferme et des chats sauvages locaux auraient aussi participé au lignage. L'origine des chats norvégiens dans le nord glacé de la Scandinavie implique une bonne adaptation aux hivers froids ; la race est robuste et résistante.

Ainsi, le pelage double de ce chat le protège du vent et de la neige et sèche rapidement. La race a d'abord été reconnue en Norvège en 1930 et sa première apparition dans une exposition féline remonte à 1938. Les Chats des forêts norvégiennes n'ont été exportés de Norvège que dans les années 1970.

Santé

Le Chat des forêts norvégiennes semble être une race robuste, jusqu'ici sans troubles héréditaires spécifiques identifiés.

Nutrition

Chaque chat est unique. En matière de nutrition, ils ont chacun leurs préférences individuelles et leurs propres besoins. Le chat reste toutefois un carnivore et son alimentation doit contenir 41 nutriments spécifiques et différents. La proportion de ces nutriments varie en fonction de l'âge, du style de vie et de la santé générale du chat. Il est donc naturel qu'un chaton énergique et en pleine croissance ait besoin d'un régime nutritionnel différent de celui d'un chat âgé, moins actif. Il faut aussi veiller à nourrir son chat avec une quantité d’aliment permettant de maintenir sa condition corporelle à un niveau idéal. Enfin, les préférences individuelles seront prises en compte dans le choix des croquettes ou des aliments humides.

Entretien

Le Chat des forêts norvégiennes a besoin d'être toiletté. S’il est habitué à être brossé et peigné dès son plus jeune âge, le chat considèrera ces opérations comme faisant partie de la relation avec son propriétaire.

Attitude avec les enfants

Cette race de chat n’est pas réputée pour faire partie de celles qui aiment le plus vivre avec des enfants. Tous les chats sont cependant différents et peuvent parfois vivre avec des enfants s’ils y ont été bien habitués.