Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Your Pet, Our Passion.
Balinese kat

Balinais

Le Balinais est un chat de taille moyenne, très élégant, ayant la même silhouette svelte et longiligne que le Siamois. Son corps est élancé et gracieux. Sa tête présente un profil droit avec de grandes oreilles qui peuvent s'achever par une touffe de poils. Le pelage, fin et soyeux, mesure de 1 à plusieurs centimètres et reste couché sur le corps. Sa longue queue est bien fournie et s'achève en panache. Le Balinais ne possède pas de sous-poil laineux, d'où son classement dans la catégorie "chats à poil mi-long". Les yeux, d’un bleu intense, ont la forme de ceux d’un chat oriental. Comme chez le Siamois, la robe présente un masque foncé ainsi que des extrémités (oreilles, pattes, pieds et queue) colorées. Aux USA, les chats de type Balinais présentant d'autres marques que celles acceptées chez les Balinais sont classifiés comme Javanais.

The need-to-know
  • Chat très actif et attentif à tout
  • Chat sociable et proche des humains
  • Chat très extraverti
  • Chat fin et élégant
  • Toilettage hebdomadaire suffisant
  • Race hypoallergénique
  • A besoin de sortir
  • Peut nécessiter un temps d'adaptation avant de vivre avec des enfants
Balinais fait une sieste près de la fenêtre

Personnalité

Le tempérament du Balinais ressemble à celui du Siamois, bien qu’il soit souvent plus calme. Cependant, ce chat est assez extraverti et exige de l’attention de la part de son entourage. Le Balinais est extrêmement bavard et semble parler à son propriétaire. Il est important pour lui de faire partie de la famille, il a besoin de compagnie et se sentira mieux chez quelqu’un qui n'est pas absent toute la journée.

Les balinais regardent profondément

Origine

Pays d'origine: Amérique

Le Balinais est à la base un Siamois à poil long. Les chatons à poil long, nés au début du 20e siècle, étaient écartés par les éleveurs. Mais après la Seconde Guerre Mondiale, la race initialement dénommée "Siamois à longs poils" a été développée et baptisée "Balinais", car leur allure faisait en effet penser à la grâce des danseuses de Bali. Le Balinais a été reconnu en Amérique en 1961 mais ne fut pas importé en Europe avant le milieu des années 1970.