Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Your Pet, Our Passion.
Lévrier irlandais

Lévrier irlandais

Le Lévrier irlandais est le plus grand de tous les chiens. Les mâles et femelles adultes mesurent respectivement au minimum 79 cm et 71 cm, en moyenne 81-86 cm. Le poids minimum des mâles et femelles adultes est respectivement de 54,5 et 40,9 kg. Certes imposant, le Lévrier irlandais reste gracieux et athlétique. Son poil dur et mi-long, peut être gris, bringé, rouge, noir, blanc, fauve, froment ou gris acier.

Ce que vous devez savoir :
  • Chien adapté à un propriétaire ayant de l'expérience
  • Education requise
  • Apprécie les promenades actives
  • Apprécie de marcher une heure par jour
  • Chien géant
  • Bave un peu
  • Nécessite d'être entretenu un jour sur deux
  • Race non hypoallergénique
  • Chien bavard et vocal
  • Pas un chien de garde
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec d'autres animaux
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec des enfants
Irish Wolfhound est debout près de la forêt

Personnalité

Doux et amical, le Lévrier irlandais est un gentil géant du monde canin. Toutefois, cette race ne convient pas vraiment aux familles avec de jeunes enfants car les chiots et jeunes adultes ont tendance à être énergiques et turbulents. Le Lévrier irlandais s’entend très bien avec les autres chiens mais certains peuvent être intimidés par sa taille. Son format hors norme en fait un chien inadapté à la plupart des familles. Cependant, celles qui peuvent satisfaire à ses besoins trouveront en lui un compagnon dévoué.

Irish Wolfhound est debout sur l'herbe dans une chaude journée de printemps

Origine

Le Lévrier irlandais est une race ancienne. Il est fait mention de grands chiens loups en Irlande il y a plus de 2000 ans. Apprécié des rois et des nobles, le Lévrier irlandais possède une histoire passionnante : il a été utilisé comme chien de guerre (faisant tomber les guerriers de leurs chevaux ou de leurs chars) et dans la chasse au loup. En Irlande, le dernier loup a été tué en 1786 et le Lévrier irlandais a perdu de sa popularité. La situation s’est aggravée avec la Grande Famine des années 1840 mais la race a été relancée par quelques éleveurs passionnés.