Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Your Pet, Our Passion.
Chien assis sur un canapé

Le toilettage du chien : guide pratique

Temps de lecture : 6 min

Si le toilettage de votre chien peut vous sembler une tâche complexe, sachez qu’il n’en est rien. Ces moments sont non seulement l’occasion rêvée de maintenir la propreté de votre chien mais consolident également le lien qui vous unit et vous permettent de rapidement vous assurer que tout va bien sur le plan corporel. Suivez notre guide pour le toilettage du chien.

Le toilettage du chien est souvent considéré comme un service de luxe, surtout s’il nécessite la visite régulière d’un professionnel. Dans la plupart des cas, ce n’est pas nécessaire, vous pouvez vous occuper du toilettage de votre chien vous-même, à l’aide de quelques outils simples. Aucune aptitude spéciale n’est requise. Nous ne parlons bien évidemment pas de coupes créatives ni de pédicures artistiques, mais de soins simples qui ne nécessitent que quelques gestes élémentaires et pourront se transformer en routine relaxante qui renforcera votre amitié.

Caresser un chien sur le cou

Comme tout le reste, tous les animaux n’apprécient pas le toilettage. Introduisez progressivement ces moments et utilisez des friandises pour récompenser votre chien, avec modération toutefois. Si vous commencez tôt, avec des séances de quelques minutes, votre chien sera plus tolérant en grandissant.

Surveillez toujours votre animal et ne vous mettez jamais en danger. Même les plus doux des animaux peuvent perdre le contrôle en prenant peur.

Avant de vous dévoiler tous nos conseils, nous vous expliquons pourquoi un toilettage régulier n’a rien d’un luxe superflu mais constitue un élément indispensable d’une vie saine et heureuse.

 

Les avantages

Il y a plusieurs bonnes raisons d’apprendre à s’occuper du pelage de votre chien vous-même. Voici les avantages du toilettage :

Chien portant un bandana autour du cou
  • Une peau et un pelage sains.
  • L’identification de grosseurs inhabituelles ou de blessures.
  • Familiarisation avec le contact, qui réduit le stress lors d’une visite chez le vétérinaire.
  • Amélioration du lien qui unit le chien et son maître.
  • Élimination des peaux mortes.
  • Élimination des saletés.
  • Identification et élimination des épillets.
  • Identification plus rapide des tiques.
  • Amélioration de la circulation sanguine.
  • Réduction de la perte de poils.
  • Apparence élégante.

 

À quelle fréquence toiletter votre chien ?

Tout dépend de la race. Les chiens à poils longs, comme le yorkshire terrier ou le bearded collie, doivent être brossés au quotidien pour éviter les nœuds douloureux. Les chiens à poils plus courts se contenteront d’un brossage par semaine. Ne coupez les griffes de votre chien et ne le lavez que lorsque nécessaire. N’oubliez pas que des griffes trop longues peuvent provoquer des infections et modifier la manière de se déplacer de votre chien. Vérifiez-les donc fréquemment.

 

Comment toiletter votre chien ?

Couper ses griffes

Peu de maîtres coupent les griffes de leur chien. Elles s’usent naturellement par le frottement provoqué pendant la promenade, sur une surface dure notamment. Les griffes de certains chiens sont coupées à l’occasion d’une visite chez le vétérinaire ou au salon de toilettage. Si les griffes de votre compagnon à quatre pattes doivent régulièrement être coupées et que vous voulez vous en occuper vous-même, demandez d’abord des conseils. Demandez à votre vétérinaire de vous montrer la bonne longueur et la manière de faire, sans toucher de veine ni provoquer d’hémorragie.

Utilisez dans tous les cas un coupe-griffes pour chiens. Les griffes du chien sont nettement plus épaisses que les ongles d’un être humain. Un instrument usé peut provoquer une coupure douloureuse. Si votre chien a des griffes transparentes/blanches, la veine devrait être visible. Elle est rose. Ne coupez pas à sa proximité. Si vous la touchez, ce sera très douloureux pour votre chien et le saignement durera longtemps. Dans les griffes foncées, la veine n’est pas visible, n’allez donc pas trop loin pour être certain de l’éviter. La veine est de taille très variable, soyez donc prudent, car elle peut être très longue chez certains chiens.

Tenez délicatement la patte de votre chien en main. Tenez le coupe-griffes en parallèle à la griffe et ayez une friandise à proximité pour féliciter votre chien pour son bon comportement. Quelle que soit la couleur des griffes, n’enlevez qu’un petit morceau. Sinon, vous pourriez risquer d’aller trop loin si votre chien venait à faire un mouvement inattendu.

Si vous touchez une veine, exercez alors une pression à l’aide d’une compresse propre, si possible et si votre animal vous laisse faire. Si l’hémorragie ne s’arrête pas après 5 minutes, contactez votre vétérinaire pour demander son avis. Il se peut que vous deviez vous rendre en consultation, afin qu’il puisse vérifier si un traitement est nécessaire ou non.

Si vous constatez que votre chien a une griffe fissurée ou cassée, n’essayez pas de la couper, car ce sera extrêmement douloureux. Mais ne laissez pas la griffe comme ça, étant donné qu’elle pourrait provoquer une infection ou coupure en se détachant. Vous devrez fixer un rendez-vous avec votre vétérinaire. Votre chien doit être à jeun si jamais une anesthésie s’impose.

Brossage

Brosser régulièrement votre chien permettra d’éviter les nœuds et limitera la perte de poils à la maison. Vous trouverez peut-être chez votre vétérinaire un assortiment de peignes et brosses pour chiens. Vous en trouverez également dans des animaleries. Elles proposent souvent un vaste assortiment, composé notamment de brosses en caoutchouc, de gants de toilettage et de brosses désépaississantes. Choisissez les outils adaptés au pelage de votre chien et demandez des conseils si nécessaire. N’oubliez pas de démêler les nœuds avant de laver votre chien, car le lavage peut aggraver la formation de nœuds.

Brossage des dents

Il existe des brosses à dents et dentifrices pour chiens, pour garder leurs dents propres et leurs gencives en bonne santé. Les soins bucco-dentaires comptent parmi les plus importants que vous devez apprendre dans le domaine du toilettage. Commencez lentement, de manière systématique, et ayez une friandise à portée de main pour féliciter votre chien. Vous pouvez commencer avec la brosse à dents, sans dentifrice, pour que votre chien s’habitue à la sensation. Il y a également des chiens qui apprécient le dentifrice, car il a un goût de viande ! N’utilisez jamais de dentifrice pour êtres humains, car il contient du xylitol, une substance nocive pour les chiens. Si votre chien n’aime pas qu’on lui brosse les dents, ne risquez pas une morsure et demandez des alternatives à votre vétérinaire. Lisez notre article détaillé sur l’hygiène bucco-dentaire du chien.

Bain

Tous les chiens n’aiment pas être lavés, et il ne faut pas le faire souvent. Mais si votre compagnon à quatre pattes s’est amusé à se rouler dans de la bouse de vache ou a plongé dans un étang sale, suivez les conseils suivants pour le laver. Préparez tout le nécessaire à l’avance, du shampooing pour chien aux brosses en passant par les essuies. Démêlez les poils de votre chien avant de le mouiller. Que vous utilisiez l’évier ou la baignoire, placez un essuie ou un tapis en caoutchouc sur le sol pour que votre chien ne glisse pas. Si votre chien a une peau sensible, utilisez un shampooing spécial qui réduit les irritations cutanées. Si votre chien souffre d’éruptions cutanées ou de démangeaisons après un bain, demandez conseil à votre vétérinaire. Découvrez ici de plus amples détails sur la manière de laver votre chien.

Nettoyer les oreilles

Il est inutile de nettoyer les oreilles de la plupart des chiens. Une mauvaise technique peut en outre provoquer des problèmes et des infections. Si votre chien a par le passé souvent fait l’objet de troubles auriculaires, votre vétérinaire peut vous recommander de nettoyer fréquemment ses oreilles pour éviter leur réapparition. Vous aurez besoin de cotons, d’un produit auriculaire, d’un essuie et, si possible, d’une deuxième paire de mains. Versez quelques gouttes du produit auriculaire dans le canal auditif, massez la base de l’oreille pour répartir le liquide de manière homogène dans l’oreille et nettoyez ensuite l’oreille externe à l’aide d’un coton. Utilisez toujours un autre coton pour l’autre oreille, pour éviter la propagation de bactéries. N’insérez jamais rien, pas même un coton-tige, dans le canal auditif, étant donné que vous pourriez provoquer des lésions et des infections, notamment en cas de mouvement soudain de votre chien.

Le toilettage étant l’occasion rêvée de vérifier la condition physique générale de votre chien, vous trouverez ici une liste des éléments à prendre en compte pendant que vous lavez ou brossez votre chien.