Perte de poils

Perte de poils

Une perte de poils peut avoir toutes sortes d'origines: elle peut être provoquée par une allergie, par une infestation de parasites externes voire, parfois, par des soins corporels excessifs de la part du chien lui-même. Etant donné la multiplicité des causes possibles, il est préférable que vous vous adressiez à votre vétérinaire si votre chien se met à perdre ses poils.

En effet, un diagnostic correct est important, pour votre chien, mais pas seulement.                Car certains parasites, mais aussi certaines allergies ainsi que certaines infections se transmettent à l'être humain. Consulter un spécialiste dès que vous constatez ce genre de problème est donc un réflexe particulièrement avisé.

  • Des parasites externes tels que les puces, les poux et les tiques peuvent entraîner des zones de dépilation visibles, en particulier aux endroits où le chien s'est gratté. Ces parasites sont une des causes les plus probables de la perte de poils. Examinez dès lors attentivement votre chien pour vérifier s'il ne fait pas l'objet d'une infestation et, en cas de doute, adressez-vous à votre vétérinaire.
  • Les problèmes liés aux soins du corps ont des origines qui peuvent aller d'un manque d'efficacité des soins chez les chiens obèses à un excès de soins ou à un léchage exagéré souvent observé chez les chiens anxieux. Lorsque les soins que l'animal se prodigue à lui-même deviennent démesurés, des problèmes de peau tels que des granulomes de léchage – des zones de dépilation plus importantes, en règle générale aux articulations du pied ou aux jarrets des pattes, peuvent survenir. L'excès de soins semble être un problème lié à l'anxiété; le traitement en est donc la réduction du stress. Si vous remarquez que votre animal développe un comportement extrême en termes de soins du corps, adressez-vous à votre vétérinaire pour des conseils ou un traitement éventuel.