Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Your Pet, Our Passion.
Pomeranien (Loulou de Poméranie)

Pomeranien (Loulou de Poméranie)

Le Loulou de Poméranie, aussi appelé Spitz nain ou Poméranien, est un chien délicat qui a du caractère et rayonne de gentillesse. Il ressemble à un petit renard. Il a un poil de couverture long et dressé et un sous-poil épais, ce qui lui donne l'air d'une petite boule pelucheuse. La robe du Loulou de Poméranie peut être de nombreuses couleurs attrayantes (consultez le standard de la race pour plus de détails). Un chien adulte mesure entre 18 et 30 cm, en fonction de sa morphologie et de sa lignée. Le poids idéal est de 1,8-2 kg pour les mâles et de 2-2,5 kg pour les femelles.

Ce que vous devez savoir :
  • Chien adapté à un propriétaire novice
  • Education basique requise
  • Apprécie les balades tranquilles
  • Apprécie de marcher une demi-heure par jour
  • Chien miniature
  • Bave un peu
  • Nécessite d'être entretenu tous les jours
  • Race non hypoallergénique
  • Chien très vocal
  • Un chien de garde, qui aboie et alerte
  • Très amical avec les autres animaux
  • Un super chien de famille
Poméranie assis sur la pierre

Personnalité

Énergique et éveillé, le Loulou de Poméranie est très loyal envers sa famille. Ce petit chien adore être porté mais il ne faut pas exagérer : il doit tenir sur ses quatre pattes de temps en temps ! Il aboie énormément et fait donc un excellent chien de garde. Même si le Poméranien est de nature gentille et affectueuse, il faut faire attention, surtout avec les jeunes enfants, car il est également fragile ; les fractures des membres sont assez fréquentes chez ces chiens.

Poméranie en cours d'exécution

Origine

Pays d'origine: Allemagne

Il est presque certain que le Loulou de Poméranie descend des chiens de traîneau de l’Arctique. Il est également probablement apparenté au Keeshond, au Chien d’élan norvégien et au Samoyède. La race a été repérée pour la première fois au 19e siècle, en Poméranie, une région côtière au sud de la Mer Baltique. Ces chiens étaient alors beaucoup plus gros (environ 13 kg). Des portées d’environ 10 chiots sont nées et rapidement les plus petits ont été préférés. Vers la moitié du 19e siècle, le Loulou de Poméranie s'est répandu dans plusieurs pays européens et en 1888, la reine Victoria est tombée amoureuse de cette race, ce qui a renforcé la popularité de ce petit chien. Par la suite, les éleveurs britanniques l'ont élevé en sélectionnant toujours les plus petits avec le pelage le plus fourni.