Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Your Pet, Our Passion.
Chien câliné par le propriétaire

L'épilepsie chez le chien : conseils

Temps de lecture : 5 min

Si c’est un fait rare, les chiens peuvent parfois souffrir de convulsions. Elles peuvent avoir plusieurs origines, comme l’ingestion de quelque chose de toxique ou une condition physique sous-jacente. Lorsqu'on peut en déterminer la cause, on parle d'épilepsie secondaire ou symptomatique. Ce n’est que lorsqu’aucune cause ne peut être identifiée que l’on parle d’épilepsie primaire ; il s’agit de celle qui touche également l’homme. Ce guide va vous aider à mieux comprendre les convulsions chez le chien, et vous expliquera ce que vous pouvez faire si votre chien en souffre.

L’épilepsie est le fruit d’une activité électrique anormale dans le cerveau, donnant lieu à une perte de contrôle du corps. Il en va de même chez le chien.

Un chien qui convulse peut être impressionnant à voir, mais il est important que vous sachiez comment réagir avec lui et à quel moment contacter votre vétérinaire. C’est la raison pour laquelle nous avons établi ce guide, pour vous expliquer tout ce qu'il faut savoir à propos de l’épilepsie chez le chien, des possibles éléments déclencheurs et des mythes qui l’entourent.

À quels éléments prêter attention chez un chien qui souffre de convulsions ?

Pour faire simple, une convulsion chez le chien est provoquée par une activité électrique anormale dans le cerveau. Il peut alors se mettre à tressailler, trembler voire perdre connaissance.

Même si vous ne savez pas à quoi vous attendre, vous comprendrez assez rapidement que votre chien convulse. Votre chien va commencer à se comporter de manière très inhabituelle, et la convulsion peut être assez impressionnante. La chose la plus importante que vous pouvez faire, c’est garder votre calme et décider de la prochaine étape.

Chien caressé par le propriétaire

Avant la convulsion

Même s’il est ardu de prédire le moment auquel une convulsion va se produire, il y a quelques symptômes annonciateurs que vous pouvez surveiller. Peu de temps avant la convulsion, le chien pourrait :

  • Adopter un comportement inhabituel, comme demander de l’attention ou se montrer nerveux.
  • Se montrer agité.
  • Saliver.
  • Gémir.

Pendant la convulsion

Le pic de la convulsion peut durer de quelques secondes à cinq minutes. Vous ne pouvez rien faire pour éviter l’apparition de la convulsion, mais vous pouvez essayer de garder votre animal en sécurité et confortable. Pendant une convulsion, votre chien pourrait :

  • Perdre connaissance.
  • Souffrir de spasmes musculaires, surtout au niveau des jambes.
  • Avoir les pattes qui ne cessent de bouger.
  • Saliver.
  • Perdre le contrôle de sa vessie et de son sphincter.
  • Développer de la mousse aux commissures de la bouche.

Éléments déclencheurs d’une convulsion chez le chien

Si votre chien souffre de convulsions répétées, il se pourrait qu’il souffre d’épilepsie primaire. L’épilepsie canine est héréditaire et la cause la plus fréquente de convulsions répétées. Le diagnostic de l’épilepsie primaire n’est posé que lorsqu’aucune cause n’est identifiée. Personne ne sait cependant pourquoi certains chiens souffrent d’épilepsie primaire et d’autres non. Quelques maladies sous-jacentes peuvent également provoquer des convulsions chez le chien. On parle dans ce cas d’épilepsie secondaire. Voici quelques-unes de ces maladies :

Il arrive qu’un chien fasse une convulsion, puis n’en souffre plus jamais. Voici des possibles éléments déclencheurs de convulsions épisodiques chez le chien :

  • Traumatisme physique.
  • Ingestion d’une toxine.
  • Une attaque cérébrale.

Parfois, vous ne serez pas en mesure d’en identifier la cause. Cependant, que votre chien souffre d’une ou de plusieurs convulsions, il est vital de le soumettre à un examen vétérinaire.

Types de convulsions chez le chien

Il y a quatre catégories différentes de convulsions chez le chien :

Ce type de crise chez le chien est provoqué par une activité électrique anormale dans tout le cerveau et implique une perte de connaissance accompagnée de convulsions. Une convulsion généralisée dure généralement de quelques secondes à quelques minutes.

Une crise focale se produit lorsque l’activité anormale se situe dans une seule partie du cerveau. Un seul membre ou une seule partie du corps du chien va se mettre à bouger inhabituellement, pendant quelques secondes. Ce type de crise peut également évoluer en crise généralisée dans certains cas.

Une crise psychomotrice se caractérise par un comportement étrange pendant plusieurs minutes. Le chien peut se mettre à attaquer des choses imaginaires ou essayer d’attraper sa queue. Il est parfois difficile de différencier ce type de crise d’un comportement étrange. Dans le cas d’une crise psychomotrice, le chien fera à chaque fois la même chose.

Gérer un chien qui convulse

Si votre chien convulse, la première chose que vous devez faire est garder votre calme. Ainsi, vous serez d’une meilleure aide pour votre chien. Si votre chien est à proximité d'un objet qui pourrait heurter sa tête, comme des escaliers, déplacez-le délicatement.

Tentez de garder votre chien au frais, en allumant par exemple un ventilateur. Pour le réconforter, essayez de lui parler calmement. Dès que la convulsion est terminée, appelez le vétérinaire.

Si la convulsion dure plus de cinq minutes, ou si votre chien reste inconscient et souffre de plusieurs convulsions, n’attendez pas qu’elles se terminent et appelez immédiatement le vétérinaire. Votre vétérinaire vous dira ce que vous devez faire. Il se pourrait qu'il vous demande de venir avec chien, afin qu’il puisse lui donner des médicaments et lui faire passer des tests.

Mythes entourant les convulsions chez le chien

Malgré ce que l’on pourrait croire, les chiens ne risquent pas d’avaler leur langue pendant une convulsion. Ne mettez pas vos doigts dans la gueule de votre chien pendant une convulsion, étant donné que vous pourriez vous retrouver avec une vilaine morsure.

La plupart des convulsions canines ne sont pas douloureuses. Votre chien pourrait se blesser s’il se heurte à quelque chose pendant la convulsion, veillez donc à surveiller ce qui l’entoure.

Nous voici à la fin de notre guide sur l’épilepsie. Vous avez encore des questions ?

Nous vous recommandons de contacter votre vétérinaire. Vous voulez en apprendre davantage à propos des symptômes de maladie chez le chien à surveiller? Découvrez également notre guide sur la réanimation du chien.