cookies block fr

Allergies alimentaires

Environ 10 % de l'ensemble des allergies présentes chez le chien sont dues à une réaction à certains types d'alimentation, et peuvent se manifester à n'importe quel moment de sa vie.  Malheureusement, les allergies ne sont toujours pas faciles à identifier. Lorsque votre chien manifeste une réaction allergique, il produit un anticorps qui peut parfois être décelé au cours d'un test d'allergie, mais les résultats ne sont que rarement fiables. Il ne faut pas confondre allergie alimentaire et intolérance alimentaire, laquelle se caractérise par la difficulté qu'éprouve votre chien à digérer certains aliments, et qui peut provoquer des diarrhées ou des vomissements. Il n'existe pas de tests directs pour les intolérances alimentaires.

Causes

Le système digestif du chien n'est pas conçu pour l'assimilation de certains aliments faisant partie de la consommation quotidienne des êtres humains, tels que la rhubarbe, le soja, les oignons, les épinards, les betteraves, ou le maïs et les haricots rouges insuffisamment cuits. D'autres irritants peuvent se retrouver (par ordre de fréquence) dans la viande de bœuf, les produits laitiers, le poulet, le blé, les œufs de poule, le maïs et le soja. 

Symptômes

Les symptômes typiques des allergies alimentaires sont les suivants:

  • Démangeaisons de la peau.
  • Infections auriculaires récurrentes.
  • Grattements.
  • Chute de poils.
  • Abrasions cutanées.
  • Vomissements.
  • Diarrhées.

Diagnostiquer les allergies

La méthode la plus efficace permettant de diagnostiquer une allergie consiste à supprimer, pendant 12 semaines, un aliment faisant partie du régime alimentaire du chien et à le réintroduire ensuite, afin de vérifier si les symptômes persistent ou non.  Étant donné que la plupart des nourritures pour animaux sont composées à partir de bœuf, de poulet, de maïs et de blé, cette méthode vous offre une bonne occasion de proposer à votre chien des denrées qu'il ne connaît pas, telles que le gibier et les pommes de terres, ou l'agneau et le lapin accompagnés de riz.  Ces nouveaux aliments seront les seules denrées que votre chien sera autorisé à manger au cours de toute la durée du test, lequel sera effectué sous contrôle de votre vétérinaire

Après la période de test

Après les 12 semaines de test, vous pourrez réintroduire un aliment qui figurait au menu de votre chien auparavant, comme le poulet, les œufs ou le soja, afin de vérifier comment votre chien réagit à chacun d'entre eux. Si les symptômes réapparaissent lorsqu'un aliment est réintroduit dans le menu, vous aurez enfin trouvé le coupable !