Pourquoi stériliser ?

Faire stériliser votre chien lui assure une meilleure santé globale et une vie plus longue, et vous apporte une tranquillité d'esprit. Sauf cas particulier, la stérilisation de votre animal de compagnie découle toujours d'un choix responsable. N’écoutez pas les objections et prenez rendez-vous dès que possible !

Avantages sur le plan de la santé

L'ablation des ovaires chez la chienne réduit les risques de développement d'un cancer mammaire et aide à éliminer la menace d'un cancer utérin et ovarien, ainsi que d'une infection utérine, problèmes fréquents chez les femelles non stérilisées. Une gestation non planifiée peut également mettre votre chienne en danger dans la mesure où elle peut s'accoupler avec un chien dont les chiots seront trop gros pour lui permettre de leur donner naissance sans risque. La stérilisation réduit donc également les risques associés aux avortements. Certains vétérinaires préfèrent stériliser les chiennes avant leurs premières chaleurs, d'autres non. Discutez-en avec votre vétérinaire.

La castration d'un chien mâle évite les tumeurs testiculaires et peut réduire les risques de problèmes de prostate. Elle réduit également les risques de tumeurs et de hernies périanales qui sont couramment observées chez les chiens non stérilisés qui sont âgés. La castration réduit également les pulsions agressives de votre chien et diminue donc la probabilité de blessures dues aux combats.

Pour les mâles, l'opération consiste à retirer les deux testicules. Pour les femelles, il s'agit de l'ablation de l'utérus et des ovaires.

Un meilleur compagnon pour votre famille

Bien sûr aucune famille ne veut s'occuper d'une portée de chiots non désirée. La castration de votre chienne vous permet également d'éviter le problème de voir des chiens errants s'installer dans votre jardin. Par ailleurs, les mâles castrés tôt sont moins agressifs envers les autres mâles et ne sont pas distraits par les femelles en chaleur. Les mâles castrés sont également moins susceptibles de marquer leur territoire ou de tenter de « monter » sur des objets ou des personnes.

Une solution au problème de surpopulation canine

Chaque année, des milliers de chiens non désirés sont piqués dans des refuges, et ce dans tout le pays. La plupart sont le résultat de fécondations accidentelles par des chiens errants non castrés.

 Des excuses, toujours des excuses

La liste des excuses les plus répandues pour ne pas faire castrer son chien est longue, mais ce ne sont que des excuses. En réalité, il vaut bien mieux prendre les devants pour le bien de votre compagnon, de vous-même et de votre famille. Voici la liste des idées reçues les plus répandues, qui vous aideront peut-être à sauter le pas :

Mon chien va grossir et devenir paresseux : la stérilisation n’affecte pas son niveau d’activité. Si votre chien grossit après avoir été stérilisé, cela est dû généralement à l’association de suralimentation et d’inactivité pendant la convalescence.   La personnalité de mon chien va changer : votre chien stérilisé sera peut-être moins agressif envers les autres animaux, il déambulera moins et il affichera peut-être une meilleure personnalité. Et le marquage du territoire par l’urine diminue ou cesse après la stérilisation.

Nous pouvons vendre les chiots et gagner de l'argent : c’est une illusion, les portées de chiots de race pure sont difficiles à obtenir et chères (frais liés à l’étalon, aux vaccinations et aux autres frais de santé). Le bénéfice est faible. Par ailleurs, trouver de bons foyers pour ces chiots est difficile et les refuges sont pleins de chiens non désirés. Il vaut mieux laisser l’élevage aux éleveurs.

J'ai peur de faire anesthésier mon chien : les avantages médicaux procurés par la castration ou la stérilisation de votre chien dépassent largement le faible risque impliqué par l'anesthésie. De nombreuses procédures vétérinaires modernes ont recours à des équipements qui contrôlent le rythme cardiaque et le rythme respiratoire pendant l'intervention chirurgicale, permettant de s'assurer que le patient à quatre pattes va bien. Si vous êtes inquiet, vous pouvez toujours consulter votre vétérinaire, mais n'oubliez pas qu'il s'agit d'une opération de routine.

Avant et après l'opération

En principe, votre vétérinaire vous dira de ne pas donner à manger ni à boire à votre chien dans les 12 heures précédent l'opération. La plupart des chiens rentrent chez eux le jour même, mais il arrive parfois que le vétérinaire préfère garder un animal un peu plus longtemps s'il est toujours endormi.

Après l'opération, les chiens doivent être gardés à la maison pendant plusieurs jours, au calme et il faut éviter qu'ils sautent ou qu'ils mordent leurs points de suture. Votre vétérinaire vous expliquera les soins post opératoires à donner et vous dira quand faire enlever les points de suture.