La curiosité naturelle de votre chat le pousse à explorer sans cesse son environnement. Qu'il vagabonde dans les vastes contrées extérieures ou qu'il inspecte les moindres recoins de votre maison, qui sait ce qu'il trouvera au cours de sa prochaine aventure. 

Autour de la maison et dans le jardin, il existe de nombreux aliments et substances non comestibles, dont les plantes, qui peuvent être potentiellement toxiques pour votre compagnon à quatre pattes. Certains d'entre eux sont évidents, mais d'autres semblent totalement inoffensifs. Par exemple, votre chat peut être intéressé par l'apparence de l'en-cas que vous venez de manger ou par le médicament que vous venez de prendre. Ces éléments, même s'ils sont inoffensifs pour nous, peuvent s'avérer toxiques pour les chats et dans certains cas, ils peuvent même être mortels. 

De nombreux produits chimiques qui sont régulièrement utilisés dans la maison, tels que les nettoyants pour salle de bain, peuvent être eux aussi dangereux si votre chat un peu trop curieux y met la patte dessus.

Comment minimiser les risques pour votre chat ?

Garder votre maison et votre jardin sûrs est évident. Il ne faut ne faut pas laisser d'objets ouverts et facilement accessibles par exemple, notamment s'ils sont susceptibles d'être confondus avec une friandise appétissante. Les conseils suivants peuvent également vous permettre de protéger votre chat.

Les médicaments :

Votre chat doit prendre des médicaments uniquement prescrits par un vétérinaire : il est la personne la mieux placée pour savoir ce qui peut guérir votre félin. De nombreux médicaments que les humains peuvent prendre en toute sécurité sont toxiques pour les chats, donc évitez de lui en administrer. Vous devez également garder à l'esprit que certains remèdes qui peuvent être donnés sans problème aux chiens peuvent avoir de graves effets secondaires si vous les donnez à votre chat.


Conservez tous vos médicaments sur ordonnance et en vente libre hors de portée de votre compagnon, de préférence dans des armoires fermées. Les antidouleurs, les médicaments contre le rhume, les vitamines et les pilules amincissantes sont des exemples communs de médicaments pour les humains qui peuvent potentiellement représenter un poison mortel pour votre chat, même en petites doses.​​


Si votre chat a des puces, avant d'acheter ou d'utiliser des produits antipuces, contactez votre vétérinaire pour discuter des meilleurs produits. Lisez toutes les informations avant d'utiliser un produit sur votre chat ou dans votre maison et suivez toujours les instructions sur l'étiquette afin de vous assurer que le produit est sûr. Lors de l'utilisation d'un aérosol ménager, assurez-vous que tous les animaux se situent hors de la zone pendant le temps stipulé sur l'emballage. Si vous avez un doute concernant l'utilisation d'un produit, contactez le fabricant ou votre vétérinaire pour plus d'informations.

Dans la maison :

Ne laissez pas votre chat dans des lieux où vous avez utilisé ou stocké des produits nettoyants. Certains de ces produits peuvent seulement provoquer un mal de ventre, tandis que d'autres peuvent représenter un poison pour votre chat et entraîner des brûlures sévères sur la langue, la bouche et l'estomac et dans certains cas, provoquer la mort. 

De nombreux articles ménagers communs sont toxiques pour les chats, même s'ils ne semblent pas nocifs ; pourtant, même en faibles quantités, ils peuvent s'avérer très dangereux. Il n'est pas nécessaire de les exclure complètement de votre foyer, mais gardez un œil sur ces objets afin de veiller à ce que votre chat ne joue pas avec ! Soyez attentif aux éléments suivants :

  • les pièces, notamment les centimes (en raison de leur forte concentration en zinc) ;
  • la naphtaline ;
  • les huiles aromatiques ;
  • les feuilles d'assouplissant ;
  • les produits pour lave-vaisselle (qui contiennent des détergents cationiques, qui peuvent entraîner des lésions corrosives) ;
  • les piles (qui contiennent de l'acide ou de l'alcali, deux substances qui peuvent également provoquer des lésions) ;
  • la pâte à modeler maison (qui contient beaucoup de sel) ;
  • les produits sources de chaleur en hiver, comme les bouillottes pour les mains ou les pieds (qui contiennent beaucoup de fer) ;
  • les cigarettes ;
  • le café moulu ;
  • les boissons alcoolisées.

Faites également attention lors de l'utilisation de polluants potentiellement nocifs pour la santé autour de la maison, car votre chat peut surgir à tout moment. Ces polluants incluent les émanations des produits ménagers tels que les détergents, les pesticides, les peintures et les vernis, et les agents microbiens et fongiques qui se trouvent dans les climatiseurs, les conduites d'air, les filtres et les humidificateurs.


Si vous enlevez de la peinture au plomb, faites extrêmement attention et nettoyez rapidement et minutieusement si vous le pouvez. Les autres éléments contenant du plomb qui peuvent attirer votre chat sont les peintures à base de plomb, le linoléum et les produits de calfeutrage.


S'il est possible que votre chat soit entré en contact avec une de ces substances, surveillez tout signe de détérioration de sa santé. Les symptômes d'un empoisonnement et les signes d'ingestion de produits nocifs sont les suivants : vomissements, diarrhée ou constipation, perte d'appétit ou de coordination motrice, cécité et convulsions. En cas de doute, il est toujours préférable de demander conseil à votre vétérinaire.

Dans le jardin et le garage :

Votre chat adore jouer dans la "jungle" (plus connue sous le nom de "jardin") mais lorsque vous traitez votre pelouse ou votre jardin avec des fertilisants, des herbicides ou des insecticides, tenez toujours votre chat à l'écart de la zone jusqu'à ce que celle-ci sèche complètement. En cas de doute, vous pouvez discuter de l'utilisation de ces produits avec le fabricant, qui doit être en mesure de vous dire s'ils sont sûrs pour les animaux. Rangez toujours ces produits dans un lieu hors de portée de votre félin car ils peuvent souvent s'avérer toxiques pour les chats.


Lorsque vous utilisez des appâts pour rats ou souris ou pour escargots et limaces ou des pièges à fourmis ou cafards, placez ces produits dans des zones inaccessibles à votre chat (afin qu'il ne se coince la patte dans un piège ou qu'il n'ingère pas de substance nocive). Tout comme les produits ci-dessus, les produits pour la voiture tels que l'huile, le carburant et l'antigel doivent être rangés dans des lieux appropriés. Qu'importe la dose d'antigel ingérée (qui contient de l'éthylène glycol), celle-ci peut s'avérer toxique pour les chats, voire mortelle.


En ce qui concerne votre jardin, il existe également certaines plantes qui sont nocives pour votre félin. Regardez notre liste pour découvrir si votre jardin ne contient pas de dangers pour votre chat.

Les plantes potentiellement toxiques pour les animaux / Les plantes toxiques pour les chats

Tout comme les produits quotidiens pour la maison et le jardin qui peuvent paraître tentants pour votre matou, il existe également des plantes nocives pour les chats qui poussent souvent dans les jardins. Surveillez votre compagnon si vous avez ce genre de plantes dans les environs et si vous pensez qu'elles peuvent représenter un danger particulier pour votre animal, envisagez de les enlever. Parmi les plantes toxiques pour votre chat figurent les suivantes :

  • Aloe Vera
  • Pommier (pépins de pomme)
  • Abricotier (noyaux d'abricot)
  • Colchique
  • Cerisier (noyaux et feuilles de cerisier)
  • Jonquille
  • Lys de Pâques
  • Oreilles d'éléphant
  • Lierre, herbe à puces, liane du diable et autres plantes grimpantes
  • Géranium
  • Narcisse
  • Laurier-rose
  • Lys oriental
  • Pêcher (feuilles et noyaux de pêche)
  • Primevère
  • Rhododendron
  • Plants de tomate (fruits verts, tiges et feuilles)
  • If
  • Amaryllis
  • Azalée
  • Oiseau de Paradis
  • Clématite
  • Cyclamen
  • Eucalyptus
  • Caoutchouc
  • Muguet
  • Gui
  • Belladone
  • Oignon
  • Lys de la paix
  • Poinsettia (faible toxicité)
  • Faux philodendron
  • Lys tigré
  • Ficus benjamina

Informations supplémentaires

The Veterinary Poisons Information Service
Le Veterinary Poisons Information Service (VPIS) est un service d'information sur les poisons de renommée internationale basé à Londres. Même si le VPIS ne répond qu'aux demandes directes des vétérinaires (et non à celles des particuliers), son site Web fournit des informations utiles (site en anglais).


Si vous avez des questions concernant un aliment ou une substance potentiellement toxique que votre chat a pu ingérer, vous devez toujours en parler à votre vétérinaire dès que possible afin d'obtenir des conseils.


Mieux vaut prévenir que guérir bien sûr et en gardant un œil sur les dangers potentiels de votre maison, votre chat sera en sécurité.