La vaccination

Dans la mesure où la plupart des chats sont vaccinés contre les principales maladies infectieuses, celles-ci sont relativement peu communes. Toutefois, une immunité déficiente ne met pas uniquement votre propre chat en danger, mais également les chats des environs, ainsi que la population de chats sauvages dans son ensemble.

Tous les chats sont susceptibles d'être infectés par – et doivent être immunisés contre –  les trois maladies suivantes :

  • La panleucopénie féline, gastro-entérite souvent fatale, provoquant une perte d'appétit, de la fièvre, des vomissements et de la diarrhée.
  • Le calicivirus félin, virus grave provoquant des ulcères.
  • Le coryza, générant des symptômes semblables à ceux d'un rhume.

L'ensemble de ces vaccins est généralement dénommé « vaccins contre  le typhus et le coryza ».

La vaccination est également recommandée pour la leucose féline (FeLV), qui affecte le système immunitaire et dont l'issue est souvent fatale. Certaines zones du pays sont plus touchées par la leucose que d'autres, mais la plupart des vétérinaires conseillent de vacciner votre chat où que vous viviez.

La primo-vaccination est effectuée à l'âge de neuf semaines ; elle est suivie par une seconde injection trois ou quatre semaines plus tard. Puis, un rappel annuel est nécessaire afin de maintenir une immunité constante.